Menu
Contact

Acalypha

Encore appelée plante chenille, l’acalypha est une plante arbustive spectaculaire et très originale, grâce à ses drôles d’inflorescences en forme de longs châtons rose cramoisi. Utilisé en suspension, c’est comme cela que ses longs cordons de velours sont le mieux appréciés.

DECOUVERTE ET REDECOUVERTE

Cette belle australienne a besoin, en Europe, d’être cultivée en serre chaude et humide. En condition de serre ou de jardin d’hiver qui lui rappellent ses origines tropicales, elle peut devenir un véritable arbuste de 2 mètres de haut. Mais la plupart du temps, l’Acalypha est une plante en pot qui reste de taille modeste. Son nom latin : Acalypha hispida

LE SAVIEZ-VOUS ?

Il paraît que la variété Acalypha indica aurait des propriétés médicinales contre la goutte !

COMMENT LUI PLAIRE

La lumière. Abondante mais sans soleil direct.

La température. Chaude : 20 à 25°C et pas de températures inférieures à 16°C, même en hiver. Il vaut mieux éviter également les variations de température.

L’eau. L’Acalypha aime une terre toujours humide mais jamais en excès. Aussi, mieux vaut l’arroser régulièrement (tous les jours en été) mais peu à la fois. On peut aussi le vaporiser à l’eau ambiante en été. En hiver, on rempoter votre Acalypha à chaque printemps dans une terre bien fertile, bien drainée et pas calcairéduit l’arrosage.

La terre. Vous pouvez re. Un mélange : terreau, terre de bruyère et sable convient. Les engrais. Tous les 15 jours pendant la croissance (juillet à septembre).

L’entretien. Attention aux pucerons, aux araignées rouges et aux thrips (insectes rayés blanc et noir comme les zèbres) dont l’apparition peut être favorisée par une atmosphère sèche. Surveillez et traitez rapidement. En pinçant régulièrement l’extrémité des branches de votre Acalypha, vous l’aiderez à conserver sa forme compacte et stimulerez sa croissance.