Menu
Contact

Arum

Quelle superbe plante ! Tout est gracieux dans l'Arum : les fleurs dont la spathe blanche ou colorée se développe à l'extrémité de longues hampes qui émergent parmi le très beau feuillage et aussi les grandes feuilles souvent tachetées de blanc qui peuvent atteindre un mètre de haut. De nouvelles variétés font leur apparition sur le marché ; plus petites pour convenir à nos intérieurs, elles offrent des coloris très subtils au niveau de leurs fleurs : des nuances de brun-orangé, de pourpre, de violet... On aime !

DECOUVERTE ET REDECOUVERTE

L'Arum pousse naturellement en Afrique du Sud et plus particulièrement en Ethiopie. Son nom latin : Zantedeschia.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L'Arum, par sa forme épurée, est très majestueuse voire dédaigneuse par son port hautain. Toxique, sa fleur a toujours été crainte par nos ancêtres. Dans le langage des fleurs, c'est une fleur fatale !

COMMENT LUI PLAIRE

L'Arum est un rhizome et à ce titre nécessite des soins spécifiques pour refleurir. Il faut en effet maintenir les rhizomes au repos complet, c'est à dire au sec total une fois le feuillage fané et jusqu'à l'apparition de nouveaux bourgeons. C'est un traitement indispensable pour obtenir de nouvelles fleurs. La lumière Quand ils sont en feuilles et en fleurs, les Arums aiment la lumière vive, voir un peu de soleil.

La température Plutôt chaude, sauf lorsque la plante commence à faner pour entrer en repos.

L'eau La motte doit être maintenue toujours humide lorsque l’Arum est en végétation. Après la floraison, diminuez les arrosages jusqu'à l'arrêt complet pour que le rhizome entre en repos.

La terre Un mélange tourbe, terreau et sable convient, pour avoir un mélange suffisamment léger. Un rempotage annuel dès l'apparition des bourgeons est conseillé.

Les engrais Tous les quinze jours, faites un apport d'engrais entre le moment où les bourgeons apparaissent et jusqu'à la dernière fleur.

L'entretien Veillez aux attaques de mouches blanches et d'acariens qui aiment cette tendre plante.