Menu
Contact

Impatiens

Il n'y a pas plus généreux en fleurs dociles que l'impatiens. Elle se pare, toute l'année, d'une multitude de jolies fleurs simples ou doubles, avec une gamme de couleurs très riches : du blanc aux Ions pastels ou vifs. Même pour son feuillage, vous aurez le choix entre des panaches vert-jaune, des verts tendres ou des verts bronze. Bref, la palette d'Impatiens est tellement large qu'on ne s'en lasse jamais.

DECOUVERTE ET REDECOUVERTE

L'Impatiens est originaire d'Afrique tropicale. Mais, aujourd'hui, on trouve aussi dans le commerce des Impatiens de Nouvelle Guinée, qui se distinguent par leurs coloris remarquables. Son nom latin : Impatiens walleriana. sultanii, holstii.

LE SAVIEZ-VOUS

On appelle celle jolie plante Impatiens ou Impatiente, parce qu'elle expulse ses graines, au moindre contact, à la plus grande joie des enfants

COMMENT LUI PLAIRE

La lumière Les Impatiens aiment beaucoup la lumière mais elles redoutent le soleil brillant de l'été.

La température Les températures classiques d'appartement lui conviennent parfaitement en hiver, la plante a tendance, d'elle même, à se mettre au repos. Réduisez les arrosages et placez-là dans une pièce plus fraîche, mais sans descendre en dessous de I4°C.

L'eau La terre, surtout en été, ne doit jamais être sèche car l'Impatiens est gourmande en eau. Arrosez là copieusement et régulièrement surtout si la température et la lumière sont grandes. Evitez simplement de lui mouiller les fleurs et les feuilles.

La terre Les Impatiens aiment les grands pots car leurs racines se développent rapidement. Du bon terreau frais ou de la terre fraîche font l'affaire.

Les engrais Soyez généreux : de l'engrais, une fois par semaine, de mai à septembre, fortifie votre plante et l’aide à refleurir.

L'entretien Les tiges de l'impatiens sont tendres. Les pucerons, mouches blanches et araignées rouges en sont friands. Surveillez et traitez dès l'apparition des premiers insectes. Multipliez l'Impatiens est enfantin. Coupez des jeunes pousses et effeuillez le bas des tiges. Faites-les raciner dans un verre d'eau ou directement dans la tourbe.