Menu
Contact

Pervenche

Voici une plante charmante et très accomodante. Son nom latin signifie fleur sans défaut. A lui seul, il décrit bien la pervenche. Avec ses multiples fleurs étoilées, mises en valeur par un feuillage vif et brillant, elle a tout pour se faire aimer.

DECOUVERTE ET REDECOUVERTE

Comme son nom l'indique, la Pervenche nous vient de Madagascar où elle est, là-bas, une plante vivace. Chez nous, elle se comporte comme une plante annuelle, car elle n'aime pas les températures froides. Il n'y a guère que sur la Côte d'Azur qu'elle peut rester à l'extérieur, toute l'année. Son nom latin : Catharanthus roseu, Vinca rosea.

LE SAVIEZ-VOUS ?

On a prêté, de tout temps, différentes vertus médicinales à la Pervenche. Les anciens l'utilisaient pour traiter la phtisie pulmonaire et on a même cru longtemps que la Pervenche avait une action bienfaisante sur certains cancers.

COMMENT LUI PLAIRE

La lumière Plus elle sera à la lumière, plus votre Pervenche fleurira. D'ailleurs, vous pouvez aussi la sortir au iardin, sur le balcon ou la terrasse mais toujours à l'ombre.

La température Pas de température inférieure à 7°C pour cette jolie plante. Cela signifie qu'il ne faut pas lui mettre le nez dehors avant la fin certaine des dernières gelées, qui lui seraient fatales. A l'inverse, évitez-lui les grosses chaleurs.

L'eau La Pervenche adore l'eau. La terre doit toujours rester humide, surtout si les températures s'élèvent. Elle adore aussi être bassinée.

La terre Une bonne terre de jardin, additionnée de tourbe enrichie ou de terreau de fumier lui convient parfaitement.

Les engrais Ils lui sont nécessaires pour soutenir sa floraison tout l'été. Donnez-lui de l'engrais, tous les 15 jours, de mars à août.

L'entretien Surveillez l'apparition des pucerons qui apprécient ses tiges et ses feuilles tendres. Elle se limite d'elle-même à 40 / 50 cm de hauteur, donc inutile de tailler. Sa multiplication est un jeu d'enfant. Coupez de jeunes pousses au printemps. Effeuillez le bas de la tige et faites raciner dans de l’eau ou directement dans la tourbe.