Menu
Contact
Accueil > Botanique et entretien > Spathiphyllum

Spathiphyllum

S'il fallait désigner une plante sans souci, ce serait sans nul doute le spathiphyllum. Le manque de lumière de nos appartements et notre tendance à toujours trop arroser ne l'empêchent pas de fleurir. C'est une plante vraiment sympathique. Ses fleurs blanches, en forme de spathe avec un joli spadice couleur jaune paille, jaillissent d'une abondance de grandes feuilles souples. Le spathiphyllum a, en plus, la bonne idée de fleurir en hiver. Alors, pourquoi s'en priver ?

DECOUVERTE ET REDECOUVERTE

Le spathiphyllum est originaire d'Amérique du Sud et plus particulièrement de Colombie, du Mexique et du Brésil. Il y pousse dans les chaudes forêts tropicales humides. Le spathiphyllum appartient à la même famille que les anthuriums ou les arums. Son nom latin : Spathiphyllum wallisii.

LE SAVIEZ-VOUS ?

C'est parce que, dans son milieu naturel, le spathiphyllum pousse dans les marais qu'il a gardé ce goût pour les atmosphères humides. Il peut même supporter des inondations périodiques. On dit que c'est une plante palustre.

COMMENT LUI PLAIRE

Chaleur et humidité : voilà ce que préfère le spathiphyllum. La lumière Elle peut être moyenne, c'est sans importance pour cette plante habituée à pousser dans les sous-bois tropicaux. La température Celle-ci aura intérêt à être élevée l'été : 20 à 25°C, voire plus. L'hiver, ne placez pas votre plante à une température inférieure à 16°C, ni en courant d'air. L'eau Surtout s'il fait chaud, arrosez abondamment. Pulvérisez aussi le feuillage ; le spathiphyllum adore cela. Souvenez-vous que la terre et l'atmosphère doivent toujours rester humides. La terre Terreau, tourbe et sable fourniront le mélange riche et léger qui plaira au spathiphyllum. Les engrais En période de croissance, on peut apporter de l'engrais bien dilué tous les quinze jours. L'entretien Le spathiphyllum est une plante sans problème. Contentez-vous de l’admirer.