Menu
Contact

Calceolaire

Cette adorable et populaire petite touffe colorée est capable d'égayer les endroits les plus ingrats. Elle supporte parfaitement l'ombre et la fraîcheur. Ses drôles de fleurs lumineuses jaunes, orangées ou rouges ont de ravissants dessins tigrés ou mouchetés sur la lèvre inférieure. Si vous êtes généreux avec elle, au niveau des arrosages, votre Calcéolaire vous gratifiera d'une superbe floraison pendant plus d'un mois.

DECOUVERTE ET REDECOUVERTE

Le Calcéolaire est originaire des Andes. Cette plante aime donc l'ombre, la fraîcheur et l'humidité. Son nom latin : Calceolaria hybride

LE SAVIEZ-VOUS ?

Cette charmante plante doit tous ses surnoms au latin Caiceolus qui signifie "petit soulier" et qui évoque la forme arrondie de ses jolies fleurs. Les amateurs rappellent, selon les goûts, "petite pantoufle", "sabot de Venus", mais aussi "sabot de la vierge"... C'est une plante qui, en tout cas, réveille l'imagination.

COMMENT LUI PLAIRE

Partez du principe que vous ne conserverez votre plante que le temps de sa floraison. Achetez-la avec le plus de boutons possible pour bénéficier de 5 à 7 semaines de fleurs ininterrompues. La lumière Le Calcéolaire ne supporte pas le soleil direct ni la forte lumière. Placez votre plante derrière une fenêtre exposée au nord ou sinon, derrière un voilage pour adoucir la lumière extérieure. La température Votre plante préfère des températures fraîches : 10 à 12°C. L'eau Veillez à ce que la terre soit toujours humide et évitez d'arroser avec une eau calcaire. Egalement, ne mouillez pas le feuillage, sensible à la pourriture. La terre La terre doit être très légère. Les rempotages sont inutiles car le Calcéolaire ne vit que le temps de sa floraison. On dit qu'il s'agit d'une plante annuelle. Les engrais Un apport d'engrais au printemps peut aider à la formation des boutons floraux. Après, c'est inutile. L'entretien Les pucerons et les mouches blanches aiment les tiges et les feuilles tendres des Calcéolaires. Alors, surveillez et traitez à temps.